dimanche 6 juillet 2008

Les années passant...

Un poème que j'ai écrit en novembre 2004, il y a 4 ans Geronimo, le terroriste usaméricain


Les années passant,
Les mensonges sont devenus la vérité
et
la vérité est devenue une fugitive.

Ceux qui ont dit la vérité ont
fini en prison
et ceux qui ont menti
ont fini à bord de Airforce One


Les années passant
Mes cheveux grisonnent
et les réfugiés désespèrent
ils attendaient cette
"paix des braves"
et ils n'ont eu que la
"la paix des tombes".....


Les années passant
ce Mur va nous asphixier
aussi,
il bouche la vue sur la Vérité,
il cache la vilenie de l'occupation
et il sépare
la Terre occupée de la Terre volée.

Les années passant
Saddam* est maintenant étiqueté terroriste
tandis que
le Colonel Kadhafi est devenu un "nouvel ami de l'Occident"


Arafat* a fini comme le seul Terroriste
à obtenir jamais un Prix Nobel de la Paix.
Sauf le respect du au Dr. Henry Kissinger
qui a malignement échappé à ce
titre de ...terroriste.

Arafat* , le seul Terroriste enterré "en live"
en direct sur CNN,ABC,BBC NBC,etc...
un jour après que la CIA avait fini l'"operation".

Ariel Sharon* est resté le seul
tueur en série de masse
encore impuni
et
également encore très actif.


Les années passant
La Palestine se réduit
L'Humanité se dissipe
Les droits sont bulldozerisés
Les Bush sont réélus
L'Irak est envahi
La pollution est légalisée

L'hégémonie économique est
institutionnalisée à l'échelle mondiale
et
même une élection en Ukraine
devient 'laffaire de Colin Powell.
Prochain arrêt...Moscou !!
Wat is de wereld gek !! (Néerlandais)
Quel monde fou !! (Français)
Tozz aala hayk aalam !! (Beyrouthin)


Raja Chemayel
Nègre du
Dr. Sherlock Hommos , PHD
29 Novembre 2004

-------------------------------------------------------------
* Le jour où j'ai écrit cela, Arafat et Hussein étaient encore en vie alors qu'aujourd'hui seul Sharon l'est!!
et Bush a gagné sa guerre en Irak (??? NdT)............

1 commentaire:

smile khan a dit…

je trouve ce poème très touchant. comme si onavait trouvé des mots justes...